Marabout de ficelle : Le témoignage de Laure

Voici le témoignage de Laure, une de nos Maraboutes qui s’est lancée dans une action pour nous. Voici comment l’idée s’est formée dans son esprit, par quels moyens elle a pu concrétiser son action, et le résultat qui en a découlé.

Un bel exemple d’idée que tout un chacun pourrait avoir envie de voir aboutir. Alors n’hésitez plus, nous sommes plus forts réunis.

Merci Laure pour cette superbe action, et pour ce témoignage :

 

Afin de récolter des fonds pour l’association de Marabout de Ficelle, j’ai choisi d’organiser une petite opération dans le collège où j’enseigne (Les Marronniers, à Condrieu-69).

Avant tout je suis allée voir mon chef d’établissement afin de lui demander son accord. Je lui ai parlé de l’association, de ce que je pensais mettre en place (la vente de quelques articles sélectionnés dans le catalogue de l’association) et comment j’envisageais de le mettre en place (à savoir, notamment, impliquer au maximum les élèves de mes classes). Il a été enthousiasmé par le projet et m’a donné carte blanche pour tout organiser à ma guise.

 

La première étape à consister à choisir les articles proposés à la vente: pas trop d’objets différents afin de ne pas compliquer l’organisation, les commandes et la distribution, mais malgré tout du choix afin de plaire au plus grand nombre. Après en avoir discuté plusieurs fois avec Peggy et avoir longuement réfléchi à la question, mon choix s’est finalement porté sur 2 types de produits:

> les têtes de clé, avec 3 modèles au choix (souris, abeille et papillon)

> les sacs, avec 2 modèles « shopping star » (le modèle rose avec le nounours, dont je me doutais qu’il plairait beaucoup en collège, et le modèle « home sweet home », plutôt destiné aux adultes=, et 2 modèles « fashion »,

soit un total de 7 références.

 

Le choix de la date de l’opération a visé à profité de la période des cadeaux de Noël, l’opération a donc eu lieu fin novembre pour une distribution en décembre, avant les vacances.

 

Il restait donc à tout mettre en place.

 

Pour commencer j’ai demandé de l’aide sur la base du volontariat aux élèves de mes classes, et j’ai ainsi pu trouver une bonne vingtaine de volontaires. Première étape: préparer les documents comportant la feuille explicative sur l’objectif de l’opération (comportant des infos sur l’association, les dates de l’opération, les photos en noir et blanc des articles proposés, etc..) à remettre aux parents de chaque élève de l’établissement (enivron 250 élèves) ainsi qu’un bon de commande à me remettre. Nous avons également décidé de communiquer sur l’opération via les panneaux d’affichage situés à l’entrée du collège et dans la cour de récréation avec des affiches permettant cette fois de voir les articles en couleur, mais également via le site internet de l’établissement sur lequel nous avons publié un communiqué sur l’opération reprenant les principales informations accompagné de photos prises par les élèves des différents articles afin que chacun puisse voir ce que nous proposions. Tout cela a été préparé après les cours avec les élèves disponibles à ce moment là.

 

Seconde étape: le passage dans les classes pendant les cours, toujours accompagnée de mes volontaires afin de distribuer les circulaires tout en expliquant bien aux élèves de chaque classe le but et le déroulement de l’opération, mais aussi pour montrer à chaque élève les produits en question (j’avais demandé à Peggy un exemplaire de chaque article car je savais que cela aurait bien plus d’impact qu’une petite photo sur un bon de commande). J’ai bien insisté sur les modalités de retour des bons de commande, de paiement et de distribution des articles le moment venu.

 

Troisième étape: la prise des commandes. Elle a eu lieu du 26 au 30 novembre afin d’être sûre que les commandes soient livrées avant les vacances de Noël. Etape délicate puisque j’étais la seule adulte à gérer les commandes potentielles de 250 élèves, et que je n’en connais qu’une petite moitié. De par le temps que cela peut prendre impossible de le faire pendant les cours, j’ai donc instauré des permanences pendant une semaine pendant les récréations ainsi qu’une demi-heure sur le temps de repas à midi. J’ai assuré ces permanences en compagnie de quelques élèves car gérer seule était impossible puisque beaucoup d’élèves se présentaient en même temps. Les élèves volontaires devaient donc bien vérifier que les bons de commande soient correctement remplis et que le règlement corresponde à la commande.

 

Les commandes ont, de loin, dépassé les objectifs que j’envisageais; 124 sacs à 4 euros et 233 têtes de clés à 3 euros pour un total de 1195 euros de commandes!

 

Quatrième étape: la réception et la distribution. Les têtes de clés étaient déjà en ma possession car j’avais choisi des modèles que Peggy avait en stock. J’ai ainsi pu les distribuer aux élèves au fur et à mesure des commandes. Pour les sacs, j’ai passé commande auprès de Peggy qui a pu faire livrer le colis à mon domicile. Il ne me restait plus qu’à trier par modèle et par classe, et à faire passer aux élèves. J’ai alors heureusement pu compter sur la collaboration des professeurs principaux de chaque classe qui ont accepté de faire passer aux élèves de leur classe leur petit colis! Tout le monde avait donc récupéré ses articles avant le début des vacances!

 

L’argent récolté en espèces ou par chèque à l’ordre de l’OGEC du collège a été reversé par chèque à l’ordre de Marabout de ficelle.

Publicités

A propos Marabout de ficelle

Association loi 1901 contre la tumeur Rhabdoïde et les cancers rares chez l’enfant
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.